E 3 C (épreuves communes de contrôle continu) Tout ça pour ça ?

(actualisé le )

La FA-ENESR est ouverte à la volonté de moderniser le baccalauréat vers plus de contrôle continu et vers la fin de la sélection où les mathématiques sont souvent un passage obligé.

Néanmoins, malgré une première année de mise en place des E3C qui ne pouvait plus mal se dérouler, et le rejet général qu’elles ont suscité, aussi bien de la part des enseignants, que des personnels et des lycéens, notamment à cause des grandes difficultés de mise en place et d’organisation, il est déjà temps de tirer certains enseignements et d’en tirer les premières conséquences.

E 3 C (épreuves communes de contrôle continu) Tout ça pour ça ?
Version téléchargeable et imprimable

L’organisation actuelle de la dose de « contrôle continu » à travers les E3C met les élèves « sous pression », pour le coup, en continu. Elle focalise les enseignements sur ces épreuves alors que ce n’est pas nécessaire. Elle pèse sur les équipes d’enseignants, les IATSS et la direction des établissements. La prise en compte des notes de l’année serait beaucoup plus simple et une harmonisation est possible car il s’agit d’un examen, même si c’est le plus emblématique d’entre tous.

Pour le baccalauréat 2021, l’évolution de ces « épreuves » devenues « évaluations », à l’image de ce qui existe déjà pour la filière professionnelle, sous forme de Contrôle en Cours de Formation (CCF) pour les diplômes de CAP par exemple, donne aux équipes pédagogiques plus de flexibilité quant au choix des dates et une plus grande souplesse d’organisation au sein de leurs établissements.
La FA-ENESR veut croire que cette évolution va permettre un réel contrôle continu, dans un climat apaisé, pour les futurs bacheliers, comme pour les enseignants et les personnels des lycées.

Même si nous ne saurons que dans quelques années quels sont les effets réels de la réforme du baccalauréat, il est déjà temps de l’adapter pour éviter un rejet en bloc de la réforme par tous les usagers, et de passer ainsi à côté des objectifs premiers affichés.

La FA-ENESR félicite tout particulièrement les lauréats de ce cru inédit 2020, et leur souhaite un heureux dénouement dans leur recherche de formations.