Conseil supérieur de l’Education Séance du 1er avril 2020

(actualisé le )

Déclaration Préliminaire du SNPTES SA-EN

Le SNPTES et le SA-EN souhaitent exprimer ici leur soutien à toute la communauté éducative de notre nation ainsi qu’à nos collègues et élèves du monde entier si durement touchés par la pandémie.

Le SNPTES et le SA-EN soulèvent une difficulté relative Esabac. Nous constatons qu’il est de plus en plus difficile, dans les faits, notamment en raison des suppressions de postes, de pratiquer la langue italienne au collège et au lycée.

Conseil supérieur de l’Education Séance du 1er avril 2020
Version téléchargeable et imprimable

Autre point à l’ordre du jour, le renouvellement par quart et non par moitié chaque année du programme national de l’enseignement du Français de la classe de seconde générale et technologique et de la classe de première des voies générale et technologique nous paraît être une bonne chose et permet de stabiliser les connaissances pédagogiques pour le bien des élèves.

Le SNPTES et le SA-EN réclament la prise en compte, au sein du conseil consultatif régional académique de la formation continue des adultes, de la représentativité en fonction des résultats des dernières élections aux comités techniques des établissements publics sous tutelle du ministère comme le CNED et Réseau Canopé. En effet, ces établissements ont une véritable valeur ajoutée et un savoir-faire dans cette matière dont on ne peut se passer.

Enfin, le SNPTES et le SA-EN rappellent leur demande adressée au Président de la République de supprimer et renoncer définitivement, et non de suspendre, le projet de réforme des retraites dans ce contexte d’anxiété généralisée.