Concours enseignants 2020. Vers la disparition des épreuves orales ?

(actualisé le )

Le SA-EN a été informé, ce jeudi 9 avril, lors d’une réunion bilatérale organisée en visioconférence avec le DGRH du ministère de l’éducation nationale, des pistes envisagées pour permette le maintien, malgré la crise sanitaire, des concours enseignants.

Concours enseignants 2020. Vers la disparition des épreuves orales ?
Version téléchargeable et imprimable

Dans l’hypothèse d’un confinement prolongé, le ministère table, notamment, sur deux solutions d’aménagement des concours. La première consisterait à ne faire passer que des épreuves écrites puis les lauréats de ces concours subiraient un oral uniquement en fin de stage (une sorte d’oral de titularisation). La seconde hypothèse consisterait à maintenir des écrits, bien entendu, mais aussi un oral d’admission (contre deux en temps normal).

Pour le SA-EN, même s’il se montre réservé sur l’hypothèse d’un concours sans épreuves orales (déterminantes à l’aptitude à enseigner), le plus important nous semble d’échapper au pire des scénarios : l’année blanche en terme de recrutements de fonctionnaires et son remplacement par un ample recrutement d’enseignants contractuels.